Ovnis et cobayes humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ovnis et cobayes humains

Message  melodie le Jeu 25 Aoû - 19:52

Cette émission captivante nous dévoile quelques aspects concrets des phénomènes d'enlèvements d'humains par des extraterrestres, en débutant par un historique relativement sommaire des missions menées par les Etats Unis sur les OVNI.

voir la video

Le point de départ de cette enquête commence peu de temps après la fin de la seconde guerre mondiale, plus précisément en 1947 aux USA, avec ce projet baptisé «sign» dont l'objet est d'étudier les présences d'objets volants non identifiés.

Plus tard, en 1949, le projet «sign» devient le projet «grudge», l'appellation change mais l'organisation manque rapidement de crédibilité aux yeux des citoyens américains, en raison d'un manque criant de moyens financiers et d'un scepticisme maladif.

Le 12 Avril 1952, rebelote, le projet «grudge» laisse sa place au projet «blue book», qui prend la relève.
Des enseignements utiles ont manifestement été tirés des erreurs passées : la mission «blue book» est composée d'une section d'étude et d'un groupe d'investigation, d'un agent de liaison en relation avec le pentagone, et de consultants scientifiques civils. La diversité et de cet ensemble apporte beaucoup plus de crédit dans le coeur des Américains.

Un rapport controversé (le rapport «Condon») sonnera la fin de cette dernière mission menée par le gouvernement américain sur les OVNI, puisqu'il conclut que les OVNI sont des hallucinations, tout en précisant que les recherches menées en ce sens ne présentent aucun intérêt scientifique.

C'est ainsi qu'en Janvier 1970, le projet «blue book» cesse toute activité officielle.

Jusqu'à cette date, les études de cet organisme gouvernemental l'ont amené à étudier 12618 cas d'OVNI, 3201 ont été retenus pour analyses. Statistiquement, il ressort qu'environ 22% de ces cas sont totalement inexpliqués.

Comme moi, vous remarquerez cette coïncidence de chiffres : ces fameux 22% du projet «blue book» se rapprochent des conclusions actuelles du «GEIPAN» (groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, cqfd) qui retient que 23% des phénomènes aérospatiaux sont réellement non identifiés.

Pour en venir maintenant aux enlèvements d'humains par des extraterrestres, vous observerez également que les témoins racontent toujours plus ou moins la même version.

En général, ce sont des personnes qui vaquent à leurs occupations quotidiennes et s'arrêtent net lorsqu'elles sont intriguées par quelque chose d'inhabituel provenant du ciel, puis elles sont «kidnappées» et se retrouvent dans un vaisseau spatial.

Une fois à l'intérieur de cette navette, ils font l'objet d'expériences médicales très douloureuses menées par des êtres de petite taille, qui correspondent physiquement à l'idée que l'on se fait du petit homme vert.

Travail de l'imagination ? Deux éléments nous amènent à prendre ces faits au sérieux : d'une part, l'énorme majorité des victimes sont parfaitement saines de corps et d'esprit, et d'autre part, les éléments recueillis sous hypnose confirment qu'il s'est bien passé un événement anormal. (ce moyen d'étude est indispensable, car leur mémoire est très souvent «effacée» lorsqu'il sont conscients).

Une réunion a eu lieu sur cette thématique dans le très sérieux MIT (Massachusset Institute of Technology) en 1992.

Certains implants ont même été retirés des corps de ces kidnappés puis analysés en laboratoire : les composants sont d'origines terrestres, ce qui pose encore plus de questions...

Sommes nous devenus les cobayes d'une autre civilisation sur notre propre planète ?

avatar
melodie

Messages : 23
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 28
Localisation : pontarlier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum